Le serveur avait un morceau de ficelle qui pendait de sa braguette.

Des amis et moi sommes allés dans un nouveau restaurant et avons remarqué que le serveur qui a pris notre commande avait une cuillère dans la poche de sa chemise.

Cela semblait un peu étrange.

Lorsque le serveur nous a apporté l’eau et les ustensiles, j’ai remarqué qu’il avait également une cuillère dans la poche de sa chemise.

Puis j’ai regardé autour de moi et j’ai vu que tout le personnel avait une cuillère dans sa poche.

Quand le serveur est revenu pour servir notre soupe, j’ai demandé : “Pourquoi la cuillère ?”

“Eh bien”, m’a-t-il expliqué, “les propriétaires du restaurant ont engagé Andersen Consulting pour réorganiser tous nos processus. Après plusieurs mois d’analyse, ils ont conclu que la cuillère était l’ustensile le plus fréquemment échappé. Cela représente une fréquence de chute d’environ 3 cuillères par table et par heure. Si notre personnel est mieux préparé, nous pouvons réduire le nombre de retours en cuisine et économiser 15 heures de travail par équipe.”

Comme par hasard, j’ai fait tomber ma cuillère et il a pu la remplacer par sa pièce de rechange. “Je prendrai une autre cuillère la prochaine fois que j’irai à la cuisine au lieu de faire un voyage supplémentaire pour la chercher maintenant.”

J’étais impressionné.

J’ai aussi remarqué qu’il y avait une ficelle qui pendait de la braguette du serveur. En regardant autour de moi, j’ai remarqué que tous les serveurs avaient la même ficelle accrochée à leur braguette.

Alors avant qu’il ne parte, j’ai demandé au serveur : “Excusez-moi, mais pouvez-vous me dire pourquoi vous avez cette ficelle juste là ?”

“Oh, certainement !” Puis il a baissé la voix. “Tout le monde n’est pas aussi observateur. La société de conseil dont j’ai parlé a également découvert que nous pouvions gagner du temps aux toilettes. En attachant cette ficelle au bout de vous-savez-quoi, on peut le retirer sans le toucher et éliminer le besoin de se laver les mains, réduisant ainsi le temps passé aux toilettes de 76,39%.”

J’ai demandé : “Après l’avoir retiré, comment le remettez-vous ?”

“Eh bien”, a-t-il chuchoté, “Je ne sais pas pour les autres,…”

“Mais j’utilise la cuillère.”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *