Un jeune curé

Un jeune curé, très angoissé, et après avoir été incapable de prononcer un seul mot le jour de son premier sermon, demande conseil à l’Archevèque pour être à la hauteur dimanche prochain. Ce dernier lui conseille de se verser quelques gouttes de vodka dans un grand verre d’eau pour être plus détendu.

Le dimanche suivant, le jeune prêtre se sentit si bien qu’il aurait pu parler n’importe où, de n’importe quoi.

De retour à la sacristie, il trouve une lettre laissée par l’Archevèque, ainsi rédigée : “Mon fils, la prochaine fois, mettez quelques gouttes de vodka dans un grand verre d’eau, et non quelques gouttes d’eau dans la vodka. Ensuite, je vous fais part de quelques observations afin que ce que j’ai entendu aujourd’hui ne se reproduise pas.

1. Il n’est nul besoin de mettre une rondelle de citron sur le bord du calice.

2. Evitez de vous appuyer sur la statue de la Sainte Vierge et surtout, évitez de la serrer dans vos bras et de l’embrasser.

3. Il y a 10 commandements et non 12.

4. les apotres etaient 12 et pas 7, et aucun n’était nain.

5. nous ne parlont de Jesus Christ et ses apotres comme “J.C. & Co”

6. nous ne nous référons pas à Judas comme “à ce fils de pute “

7. vous ne devez pas parler du pape en disant “le Parrain”

8. Ben Laden n’a rien à voir avec la mort de Jésus

9. l’eau bénite est faite pour bénir et non pour se rafraichir la nuque

10. ne célébrez jamais la messe assis sur les marches de l’autel

11. les hosties ne sont pas des gateaux apéritifs à consommer avec le vin de messe

12. les pecheurs iront en enfer et non “se faire enculer”

13. l’initiative d’appeler les fidèles à danser était bonne, mais pas celle de faire la chenille dans toute l’église

14. l’homme assis près de l’autel auquel vous vous etes référé comme “le pédé” et “le travelo en jupe”, c’était moi.

Sincèrement, l’Archevèque.
ps : Jésus n’a pas été fusillé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *